© Léonard Martin
© Léonard Martin

press to zoom
© Léonard Martin
© Léonard Martin

press to zoom
© Léonard Martin
© Léonard Martin

press to zoom
© Léonard Martin
© Léonard Martin

press to zoom
1/4

k MINUSCULE

Elvire Caillon & Léonard Martin

Comment se réinventer au 36e dessous ?

Prenant appui sur des extraits du Terrier de Franz Kafka, k minuscule nous transpose dans un atelier d’artiste. Une marionnette personnifie cette figure de l’artiste enfermé dans le labyrinthe d’un processus de création. Mue par son désir d’œuvre parfaite, elle se débat avec la matière, avec ses propres tocs, ou sa peur des bruits venus de l’extérieur. Insécurisée par la nature de son activité, elle bute sur des impossibilités mais n’est pas aussi seule qu’elle le croit. Elle se fraye un itinéraire avec la complicité d’une danseuse — qui manipule ce petit être-marionnette — et la bienveillance de deux facilitateurs dont elle ignore la présence : les deux plasticiens, concepteurs du spectacle, inventent des solutions au bout de chaque impasse et libèrent le chemin de l’imaginaire.

ÉQUIPE ARTISTIQUE

avec

Elvire Caillon & Léonard Martin création artistique, performance

Nina Berclaz chorégraphie, performance


Laurent Caillon collaboration artistique
Léo Grunstein création graphique et typographique
Jeanne Vicérial costume
Xavier Collet création musicale
Julia Diehl aide à la création de la marionnette 
Elvire Caillon Léonard Martin, François Mark
fabrication du décor et des accessoires
Emma Gioia regard extérieur

Citations, inspiraitons

Der Bau (Le Terrier) de Franz Kafka

Télécharger le dossier complet

PRODUCTION

production

lebeau & associés

coproduction

Nanterre-Amandiers

avec l'aide de Lafayette Anticipitations – Fondation d'entreprise Lafayette

avec le soutien de la Fondation d'entreprise Hermès dans le cadre de son programme News Settings

logo Hermès