je parle à un homme qui ne tient pas en place

 

Jacques Gamblin

textes

Jacques Gamblin

Thomas Coville

 

interprétation
Jacques Gamblin

collaboration à la mise en scène
Domitille Bioret

collaboration artistique
Bastien Lefèvre

Françoise Lebeau

scénographie, vidéo
Pierre Nouvel

création sonore
Lucas Lelièvre

création lumières
Laurent Béal

costumes
Marie Jagou

régie générale et lumières
Eric da Graça Neves

 

régie son et vidéo
Antoine Prost

communication
Hélène Lifar


production, diffusion
lebeau & associés

productions du dehors

Télécharger le dossier complet ici

 

En janvier 2014, Thomas Coville, navigateur hors pair, tente pour la 4ème fois de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire sur son trimaran de 30 m.
L'anticyclone de Sainte-Hélène s'installe. L'aventure tourne court.
Pendant trente jours,
Jacques Gamblin communique quotidiennement avec son ami.
De la force et la beauté de la relation de ces deux aventuriers naît une création singulière aujourd’hui portée à la scène.

Que dire à un homme en mer qui se bat contre les dépressions, les anticyclones et les secondes ?
Que dire chaque jour à un homme qui fait de cette victoire un enjeu vital ?
Que dire en silence, en absence ?
Quelle place prendre sur ce bateau ?
Que dire de soi, que dire de lui, que lui dire à lui ?
Que se dit-on à soi en disant à l’autre ?
Répondra t-il ?