compulsory figures

Stephen Thompson

Xavier Veilhan

installation

Xavier Veilhan

interprétation, chorégraphie

Stephen Thompson

production, diffusion

lebeau & associés

co-production

Théâtre National de Bretagne

Espace Malraux-Scène nationale de Chambéry et de Savoie dans le cadre du projet européen Corpo Links Cluster

Les Halles de Schaerbeek

La Villette

Téléchargez le dossier complet ici

Le lieu. Une piste de glace au milieu de l’œuvre « La Forêt » (1998, MAMCO, Genève), ou à l’inverse « La Forêt » installée sur une grande patinoire existante. Depuis le bord de la patinoire, le public est invité à marcher sur la glace et à rejoindre au loin une île constituée d’une forêt de larges troncs en feutre. La traversée effectuée, il faut se faufiler entre les troncs, explorer, grimper sur quelques rochers artificiels et s’installer à sa convenance.

 

Au milieu des troncs, un homme apparaît et avance lentement jusqu’au bord du rivage. Il chausse ses patins puis se laisse glisser sur la patinoire. Tout autour de l’île, il dessine une succession de motifs géométriques avec les lames de ses patins. Avec douceur et assurance, sa chorégraphie régulière et scientifique s’imprime littéralement dans la glace. Tel les juges d’une compétition olympique, le public dispersé sur l’île est invité lui aussi à se mettre en mouvement afin de découvrir les dessins réalisés. Le public s’approche, regarde, constate et évalue.

 

Dessins réalisés, dessins en cours de réalisation, le danseur-patineur exécute une constellation de motifs au plus près du public : on entend la glace craquer, on sent le souffle du mouvement. Cette nature artificielle est le décor d’une activité disparue, les « Compulsory figures ».

 

À la manière d’un archéologue du mouvement, le danseur-patineur Stephen Thompson interprète à nouveau cette discipline qu’il a pratiqué professionnellement au début de sa carrière.